Skip to main content

La manière.

Plus qu’une matière, Greenfib veut partager et développer une nouvelle manière de concevoir nos objets du quotidien, et participer concrètement à une transition vertueuse de nos usages.

Imaginer demain !

Nous voulons aujourd’hui contribuer, avec ambition et humilité, à un monde écologiquement adulte, en harmonie avec la biosphère. 
Notre conviction… c’est de nos usages que naitra cette transformation, c’est aussi, qu’ensemble, nous pouvons agir autrement pour que ce soit possible et enthousiasmant.

Comment ? Par notre matière et nous n’oublions pas que la matière qui pollue le moins est celle qu’on ne produit pas. Et par notre manière, en vous interpellant… respectueusement. Parce que pour agir autrement, il faut penser autrement, et donc regarder autrement.

Pour relever le défi,
on s’inspire autour de nous, on expérimente entre nous, et on partage avec vous !

ADN

Matière 100% biosourcée développée en circuit-court pour des objets durables.

Raison d’être

Contribuer à la construction d’un monde plus responsable.

Vision

Seules les matières développées en cohérence et en responsabilité trouveront leur place au XXIème siècle.

Positionnement

Matière brevetée qui combine 100% biosourcée, durable, sans concurrence avec l’alimentation et performance technique.

Objectif

Contribuer à la transformation des objets du quotidien jusque dans les comportements des industriels, des distributeurs et des usagers.

Le caméléon…

Si Greenfib était un animal... 50% de ceux qui nous connaissent répondent « un caméléon ». Il prend symboliquement la responsabilité écologique de Greenfib.

Comment challenger chacun d’entre vous,

industriels, distributeurs, usagers,

dans le sens de votre évolution vers une robustesse écologique ?

Industriels

A l’instar des constructeurs automobiles devenus assembleurs gérant un réseau de sous-traitants pour produire des véhicules. Greenfib est un rassembleur animant un écosystème industriel.

Pourquoi ? pour transformer les objets du quotidien de leur fabrication à leur distribution et jusque dans leurs usages, on a tous un rôle, nous avons besoin de nous réunir.

Comment ? Greenfib le fait dans des lieux décalant pour travailler sur des notions comme la plateforme de marque, l’Analyse Cycle de Vie (ACV)… dans le sens du développement de Greenfib ET de la propre transformation de chacun des acteurs présents de son écosystème.

Distributeurs

Greenfib permet à ses clients, d’optimiser la création de valeur écologique qu’elle porte et apporte. Nous contribuons à développer votre cohérence dans votre démarche d’entreprise.

Pourquoi ? pour que l’investissement écologique de greenfib se retrouve pleinement dans vos projets jusqu’à l’usager de votre objet.

Comment ? par notre participation à l’écoconception (cf Bic), au lancement de l’objet (cf Ecouter Voir), par notre organisation et animation d’ ateliers « booster d’impact » :

  • Comment démultiplier l’impact de son projet
  • Comment trouver sa juste communication entre greenwashing et dogmatisme écologique…

Usagers

Avec humilité et ambition, Greenfib agit pour que les usagers d’objets en matière Greenfib® soient les alliés de sa propre cohérence écologique.

Comment ? en développant sa marque pour faciliter la cohérence de leur usage des objets en matière Greenfib®, durabilité de l’usage, fin de vie de l’objet.

Pourquoi ? Si hier, une marque servait à rentrer dans la tête des gens pour consommer plus. Greenfib garde cet outil puissant en l’inscrivant dans une finalité écologique. La marque sert alors à l’évolution des comportements des gens pour agir mieux.

7 principes

du vivant.

La Terre existe depuis 4.5 milliards d’années, l’homme depuis 300 000 ans !

La Nature a donc un vrai temps d’avance sur l’Homme. C’est pourquoi chez Greenfib, nous nous inspirons des principes du vivants, les 8 principes respectés par chaque espèce animale et végétale qui assurent leur pérennité dans le temps, qui sont gage de leur robustesse.

Respecter les ressources
Être résilient
Collaborer + qu’être en compétition
Être à l’écoute des signaux faibles
Optimiser + que maximiser
Les déchets comme ressources
S’approvisionner localement

Dire c’est bien,

Agir c’est mieux